Quelle formation suivre pour devenir conducteur d’engins ?

Publié le : 03 février 20225 mins de lecture

Conduire des engins lourds ne s’improvise pas. C’est vrai, les machines de construction fonctionnent dans des contextes où la sécurité et la précision priment. Alors si vous désirez apprendre à être opérateur de machinerie lourde ou avez besoin des services de professionnels de la conduite d’engins de chantier, nul doute que vous serez intéressé à savoir les fonctions d’un conducteur de machine de construction et les compétences nécessaires pour être opérateur de machinerie lourde.

Que fait un opérateur de machinerie lourde ?

Un opérateur d’équipement lourd conduit et fait fonctionner de l’équipement utilisé pour construire ou entretenir de nombreux types de structures que l’on peut trouver sur un chantier de construction.

Parmi ces engins de chantier figurent des tracteurs, des excavatrices, des chargeuses, des niveleuses, des compacteurs ou encore des chariots élévateurs. Il peut sembler à première vue qu’avec un peu de bon sens et en appuyant sur quelques boutons, n’importe qui pourrait faire fonctionner de la machinerie lourde. 

Cependant, la sécurité et une excellente maniabilité de la machine sont deux aspects à garder à l’esprit lors de l’embauche du meilleur opérateur de machinerie lourde ou lorsque vous essayez d’agir en tant que tel. C’est vrai, les fonctions d’un opérateur de machines jaunes comprennent un large éventail de tâches et de responsabilités.

Vous effectuez des vérifications avant utilisation, effectuez l’entretien de routine de la machinerie lourde et assurez que l’équipement est utilisé de manière sûre et efficace, conformément aux normes et procédures appropriées. Vous devez savoir interpréter les symboles de la machinerie lourde, installer les accessoires nécessaires pour effectuer différents types de travaux et détecter les systèmes souterrains tels que les tuyaux ou le câblage électrique avant de creuser. Cliquez sur securite-travail.fr

Quel est le profil d’un bon opérateur de machinerie lourde ?

Être un bon opérateur de machinerie lourde nécessite d’exercer des fonctions d’une grande importance. Pour mener à bien toutes ces tâches, il est nécessaire que le profil de l’opérateur réponde à une série de points.

Tout d’abord, les personnes qui vont travailler dans ce secteur doivent faire preuve de responsabilité, réalisent un travail nécessite de maintenir un haut niveau de concentration. Par conséquent, un bon opérateur est méthodique, attentif aux détails et doit avoir de grandes capacités d’analyse.

Enfin, ils doivent prouver une bonne capacité d’apprentissage. Grâce à des formations initiales et de remise à niveau, ils montreront qu’ils connaissent parfaitement les engins qu’ils conduisent. En répondant à tous ces critères, le professionnel s’assure d’une performance optimale et d’une sécurité maximale sur le chantier.

Types de permis et formation d’opérateur de machinerie lourde

Pour travailler comme opérateur de machinerie lourde, il est nécessaire que la personne détienne une série d’accréditations. Tout d’abord, obtenez votre permis D.

Ce permis de conducteur d’équipement lourd vous permet de conduire des tracteurs, des planteuses, des chargeurs, des bulldozers, des grues, des niveleuses, des rétro caveuses, des grattoirs et d’autres machines.

Pour cela, il sera nécessaire d’obtenir le certificat du Cours d’une École de Conduite, ou d’une Entreprise qui certifie les connaissances théoriques et pratiques dans le maniement de véhicules ou d’engins lourds.

De plus, le permis de conduire expire tous les 6 ans, il sera donc nécessaire de renouveler périodiquement votre accréditation. Par contre, il est habituellement demandé parmi les conditions d’accès à l’emploi que le candidat soit un professionnel en génie mécanique, qu’il ait terminé ses études secondaires ou qu’il soit technicien en mécanique en machinerie agricole.

Dans certains cas, les permis C2 et C3 sont également demandés, ce qui correspond à l’autorisation de conduire des camions ou des bus de service public.

Comment est évalué un opérateur de machinerie lourde ? Dans la plupart des cas, les employeurs exigent des candidats qu’ils aient un minimum de 2 à 3 ans d’expérience dans l’industrie de la construction, dont 1 à 2 ans en tant qu’opérateur d’équipement lourd. Cependant, certaines entreprises préféreront des travailleurs ayant jusqu’à 5 ans d’expérience, dont 3 à 5 ans dans l’exploitation d’équipements de construction et 2 ans dans diverses conditions météorologiques. 

Plan du site